Culture et Traditions

La religion

Les Vietnamiens considèrent que l’âme des ancêtres est toujours présente pour protéger sa descendance. Ainsi, pour demander une faveur telle que la réussite d’un examen, d’un projet ou la guérison d’un malade, on va s’adresser aux ancêtres en leur faisant brûler des bâtonnets d’encens.

Mais la plupart du temps, le culte des ancêtres se fait le jour de l’anniversaire de leur mort.Bien que le Vietnam regroupe différentes religions, il n’y a guère de conflits entre elles car le culte des ancêtres est commun à tous et est considéré comme le plus important.

Dans chaque maison se trouve un petit autel (Bang Tho en vietnamien) fait de bois précieux ou de plastique rouge, avec bougies, fruits offerts en offrandes, bâtonnets d’encens et des photos de proches décédés.

Seuls les ancêtres des quatre générations précédentes ont leurs photos sur l’autel, les autres étant considérés comme déjà réincarnés.

Les autels varient d’une famille à l’autre en fonction des moyens, ils peuvent être juste représentés par des photos et de l’encens sur une petite table ou au contraire, être de véritables monuments occupant toute une pièce de la maison.
Les autels se trouvant dans les pagodes ne sont, bien entendu, pas comparables à ceux trouvés dans les foyers. Leur taille étant beaucoup plus grande.

Les vietnamiens ne consacrent pas une énorme partie de leur vie à la religion. Car c’est bien le culte des ancêtres qui est considéré comme le plus important. Ainsi, dans la population citadine, la religion est très peu pratiquée.

Bouddhisme :

la religion principale au Vietnam, 55% de la population (dû à la grande influence chinoise d’autrefois).

Bouddha

Confucianisme :

Inventé par Confucius (551-479 av. J.-C.), le confucianisme ne se préoccupe pas des origines du monde, ni des fins dernières de l’homme, mais il édicte un code moral fondé sur 5 vertus : l’humanisme, l’équité, l’urbanité, l’intelligence et l’honnêteté.

Confucius

Taoïsme :

Avant d’être une religion, le taoïsme est d’abord une très belle leçon de sagesse orientale élaborée par un Chinois nommé Lao-Tseu. L’idée centrale de Tao Te King ou Livre de la Voie et de la Vertu, manuel de conduite personnelle et politique, repose sur l’harmonie entre l’homme et l’ordre universel. Le monde est régi par deux principes contradictoires complémentaires : le yin et le yang.

Lao-Tseu

Christianisme:

Catholicisme et protestantisme (présente à cause de la colonisation française).

Islam :

Peu répandu.

Islam

Fêtes traditionnelles (calendrier lunaire)

Fête du Têt (Têt Nguyen Dan)

Nouvel An vietnamien. Tous les bureaux ferment leurs portes.

Têt Khai Ha

Khai Ha est organisé le 7e jour du 1er mois lunaire. Le propriétaire offre de l’argent et des habits en papier votif à ses ancêtres, et leur dit au revoir. Le piquet de bambou, cay neu, est abaissé et la nouvelle année est accueillie. Selon les croyances populaires, si le temps est doux et le soleil brille pour Khai Ha, l’homme sera en bonne santé et chanceux tout au long de l’année.

Têt Thuong Nguyen (Têt Nguyên tiêu)

Le 15e jour du 1er mois lunaire. La première pleine lune de l’année.

Fête des morts (Têt Thanh Minh)

Le 5e jour du 3e mois lunaire. Les familles vont se recueillir sur les tombes de leurs ancêtres et parents.

Fête du manger froid

Le 3e jour du 3e mois lunaire. Offrandes cultuelles aux ancêtres, aux grands-parents: gâteaux banh troi, banh chay; visites des tombeaux des ancêtres.

Naissance, Illumination et mort du Bouddha.

Solstice d’été (Têt Doan Ngo)

Le 5e jour du 5e mois lunaire. Fête au milieu de l’année pour prévenir les épidémies et éloigner les esprits malfaisants.

Fête des Âmes errantes (Tet Trung Nguyen)

Le 15e jour du 7e mois lunaire. On fait des offrandes de nourriture et de cadeaux pour les âmes errantes.

Fête de la mi-automne (Têt Trung Thu)

Le 15e jour du 8e mois lunaire. Festin de gâteaux diversement farcis, de gâteaux de riz gluant farcis, procession de lanternes ayant la forme de lune ou d’étoile, danse de la licorne. Cette nuit, la lune est censée avoir le disque le plus rond et le plus lumineux de l’année.

Têt Trung Thap

Le 23e jour du 12e mois lunaire on prend congé de Ong Cong (le Génie de la terre) et de Ong Tao (le Dieu de la cuisine), qui s’envolent tous deux vers les Cieux pour aller faire leur rapport à Ngoc Hoang (l’Empereur de Jade) sur la vie du propriétaire de la maison où ils habitent, et demander chance, prospérité et bonheur.

Retour en haut de page